LE TROP BON GÂTEAU AU CHOCOLAT MOUSSEUX TRÈS MOUSSEUX DE MICHEL ET AUGUSTIN

Gâteau au chocolat mousseux de Michel et Augustin ©biboucheetbibouchon

Ce gâteau au chocolat mousseux, de Michel et Augustin, est trop bon !
Que dis-je excellent ! non, savoureux, non, fondant, bref vous l’aurez compris, c’est une tuerie !

Tous ceux et celles qui l’ont gouté me demandent la recette...

Eh bien achetez le livre ! Non, je plaisante, je vous la propose ici. Mais il faut savoir que dans leur dernier ouvrage, les biens nommés trublions du goût vous proposent de devenir l’Expert(e) (mondial) du gâteau au chocolat, en testant les 25 recettes incluses, avec conseils et astuces pour élaborer des fondants, des mousseux, des croquants, et des moelleux AU CHOCOLAT !

Tout ça pour 10 € (aux éditions Marabout). Pour l’acheter, c’est par ICI.

Les gâteaux au chocolat de Michel et Augustin sont gourmands, humains, et solidaires !

En effet, tous les droits d’auteurs sont reversés à leur association coup de coeur « Tout le monde contre le cancer », pour le projet Toques Truck. Il propose, depuis 2016, des food truck pour les enfants malades et leur familles, dans les hôpitaux. Je vous invite à découvrir l’opération ICI.
ET SI VOUS TESTIEZ AUSSI : LA RECETTE DES ESCALOPES MILANAISES

Et maintenant la recette du gâteau au chocolat mousseux, très mousseux de Michel et Augustin !

Gâteau au chocolat mousseux, très mousseux Michel et Augustin

Pour 6 personnes
Niveau : Facile
Temps total : 50 mn + 1 h de repos minimum
Ingrédients : 300 g de chocolat noir 70 % de cacao, 125 g de beurre, 125 g de sucre, 6 œufs. Option : 12 petits carrés au chocolat praliné
Impératif : un moule de 25 cm de diamètre, du papier sulfurisé
1 Si les oeufs sont au frigo, les sortir. Beurrer le moule, et disposer au fond, une feuille de papier sulfurisé de la taille du moule.
2 Faire fondre le chocolat au bain-marie. Ajouter le beurre et remettre à fondre, toujours au bain-marie. Mélanger jusqu’à ce que la préparation devienne homogène, puis laisser refroidir.
3 Préchauffer le four à 210°C (plus il est chaud, plus la croûte sera craquante)
4 Clarifier les oeufs (séparer le blanc des jaunes). Fouetter les jaunes en omelette jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
5 Monter les blancs en neige. Quand la trace du fouet apparaît, ajouter le sucre en pluie, et continuer de battre à la même vitesse jusqu’à obtention d’une mousse brillante, souple et ferme. Elle ne doit pas être cassante. La meringue est prête lorsque vous obtenez un bec d’oiseau.
6 Vérifier la température du chocolat, avec le doigt. C’est tout juste tiède, parfait ! Ajouter les jaunes d’oeufs en tout petit filet et mélanger avec une maryse.
7 Intégrer délicatement la meringue au mélange chocolaté en soulevant avec une maryse.
8 Verser délicatement la préparation dans le moule. C’est visqueux, avec des aspérités, c’est normal. Utiliser la maryse pour lisser la pâte si besoin.
9 Si vous avez opté pour mon option gourmande, éparpillez maintenant les carrés pralinés.
10 Enfourner, et baisser immédiatement la température à 150°C, pour 25 min, pas une de plus !
11 Laisser reposer au moins 30 min puis démouler en 2 temps : d’abord sur une plaque, il sera alors à l’envers puis sur un plus joli plat pour qu’il soit à l’endroit. ATTENTION : Si le gâteau est encore tremblotant, le mettre au frais pendant 1h. Cela lui donnera en plus un effet truffé.
Tendez l’oreille. En direct la réaction de mes copines après l’avoir mis en bouche.

Conseils pour un gâteau réussi :

  • Enfourner toujours la préparation quand le four a atteint la température désirée. Le contact avec une chaleur élevée va saisir le gâteau pour former une légère croûte. Celle-ci sert de « couvercle » au gâteau, gardant l’humidité de la préparation et donc la texture humide et moelleuse.
  • Le gâteau va être très mou à la sortie du four. Après l’avoir laisser refroidir, le mettre au frais 1 à 2 h. Il est encore meilleur le lendemain !
  • J’ajoute une pincée de bicarbonate de soude pour que les blancs montent bien.
  • Pour enjoliver le gâteau, ajouter du sucre glace avant de servir

UNE ENVIE DE COOKIES : LA RECETTE DE MARTHA STEWART REVISITEE C’EST ICI !

Publicités

13 commentaires

  1. Oh la la, il a l’air trop bon ! A cette heure ci j’ai faim en plus, j’aurais pas du regarder ton article, lol

  2. Voir cet article à 12h me donne trop envie d’un gateau au chocolat ahah ! Franchement tes photos donnent trop envie! En plus je suis une grande gourmande de chocolat ahah

  3. Oh ceet article tombe à pic ! Je cherchais justement une idée pour le gouter d’aujourd’hui et en plus j’ai tout dans mon frigo et mes placard ! Je vais me faire une joie de tester cette recette et gouter ce gateau à 16h ! Gros bisous Olenka

      1. Alors le problème ce sera de resister jusqu’à 16h… tu me diras 😀

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.