DAO, UN VOYAGE CULINAIRE DANS L’EMPIRE CELESTE

Dao, un voyage culinaire dans l’Empire Céleste

Le restaurant chinois Dao vous accueille, dans une décoration sobre et épurée, à quelques mètres des Gobelins, au 55 boulevard Saint-Marcel dans le 13ème arrondissement de Paris, avec en cuisine son nouveau chef Liu Gaojin.

Salle du fond du restaurant Dao
Salle du fond du restaurant Dao

Un grand maître en cuisine

Chef du restaurant & Art Dao, Liu Gaojin
Chef du restaurant & Art Dao, Liu Gaojin

Liu Gaojin fait partie des 200 chefs diplômés du certificat d’excellence de Grand Maître en Cuisine Chinoise, l’équivalent des MOF en France (Meilleur Ouvrier de France). Grâce à ses spécialités, vous allez (re) découvrir et aimer la vraie cuisine chinoise.

A la carte de Dao

Le chef met en avant des spécialités issues des régions de Shanghai et du Sichuan, qui remonteraient à la dynastie Qin, en 221 avant JC.

Dao Ke Be Rou, restaurant Dao ©biboucheetbibouchon
Dao Ke Be Rou, (poitrine de porc, germe de soja vert), et Qiang Ban Bo Cai (épinard chinois, champignon shimeji blanc)

Unique à Paris

Les plats typiques du chef sont introuvables dans la capitale, si ce n’est chez lui ! Ici, pas de nem, ni de  canard laqué, mais :
– du Da Dao Shao Bai (poitrine de porc, choucroute sèche du sud chinois),
– du Shui Zhu Niu (filet de bœuf, chou chinois, germes de soja vert à la soupe Sichuan),
– des Chuan Jiao Hai Yan Hai Zhe Xia (langoustines, sautées au sel de mer et poivre Sichuan),
et bien d’autres mets aussi succulents les uns que les autres. Pour les papilles fragiles, il est indiqué également la teneur en piment sur chaque plat.

Chuan Jiao Hai Yan Hai Zhe Xia (langoustines à partager, sautées au sel de mer et poivre Sichuan, sur lit de frites à la chinoise)
Chuan Jiao Hai Yan Hai Zhe Xia (langoustines à partager, sautées au sel de mer et poivre Sichuan, sur lit de frites à la chinoise)

Un savoureux partage

La notion de partage est très présente dans ce restaurant. Certains plats, généreusement servis, sont très copieux, et se savourent plutôt à deux. N’hésitez pas à poser la question avant de commander. Chaque plat est une découverte, riche en saveurs et présenté dans une belle vaisselle pensée spécialement pour le restaurant Dao.

Les pâtisseries de l’Osmanthe

Les desserts viennent de la pâtisserie de l’Osmanthe. Ils sont tout aussi « waouh », et de qualité, comme cet opéra revisité au thé vert Matcha, ou un excellentissime gâteau au litchi très fin.

A découvrir à Paris : LES FRUITS GIVRES DE FRUTTINI BY MO VONT VOUS FAIRE FONDRE !

Karoké

Pour s’adonner à l’activité préférée des chinois, et pour les chanteurs avertis, le restaurant propose en sous-sol, trois salles, dont une très girly, de karaoké. Un bémol cependant,  le répertoire n’est qu’en chinois !

 

Notre avis sur Dao

Ce restaurant est une très belle surprise, une invitation unique à voyager dans les contrées lointaines de Shanghai et savourer mille saveurs.